Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2015

.

 

20150901_100847.jpg

 

20150622_163520.jpg

 

Une feuille détachée de l’arbre est immobile dans l’air, on la sait suspendue à un fil d’araignée ; mais ce phénomène infime, vide de secret, parvient toujours à défaire la conscience des choses et plaire. Comment la magie profonde du monde ne nous quitte jamais tout à fait ? C’est une question de vie ou de mort me dit la sagesse qui me vient à l’âme entre deux états de mon âme : rappelle-toi jusqu’à la douleur dans tes mains quand tu les tords l’une sur l’autre en profonde prière ; comme alors le plus petit atome qui est la pensée entière de ce qui t’importe, peut avoir la puissance d’un aimant dans toute ta pauvre cervelle qui peine à assembler jusqu’au bout les pans de cathédrales qu’elle imagine pourtant si bien. Comme le poids irrésistible d’une pensée peut fendre l’amas insondable de ton esprit formant à sa suite le ruban de nacre d’une vérité qui était éparpillée partout en fragments que tu ne savais pas lier. La plupart du temps n'être rien et s'en contenter.

 
Chronique des jours-échelle