Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ellisa

 



 


 


 


"... mes conceptions et mon jugement ne marche qu'à tastons, chancelant, bronchant et chopant : et quand je suis allé le plus avant que je puis, si ne me suis−je aucunement satisfaict : Je voy encore du païs au delà : mais d'une veüe trouble, et en nuage, que je ne puis demesler."

 

— Michel de Montaigne, Les Essais, Livre I, chapitre XXV

 


 


 "La poésie, pour peu qu’on veuille descendre en soi-même, interroger son âme, rappeler ses souvenirs d’enthousiasme, n’a pas d’autre but qu’elle-même ; elle ne peut pas en avoir d’autre, et aucun poème ne sera si grand, si noble, si véritablement digne du nom de poème, que celui qui aura été écrit uniquement pour le plaisir d’écrire un poème."


— Charles Baudelaire, Préface à Nouvelles histoires extraordinaires d'Edgar A. Poe.


 


 


"Tout se répond. La lecture des classiques, qui ne parlent jamais de soleils couchants, m'a rendu intelligibles bien des couchants, dans toutes leurs nuances. Il existe un rapport entre la compétence syntaxique, qui permet de distinguer les différentes valeurs des êtres, des sons et des formes, et l'aptitude à comprendre le moment où le bleu du ciel, en fait, est vert, et quelle part de jaune peut renfermer le vert-bleu du ciel.
C'est au fond la même chose, que l'aptitude à distinguer et celle à “subtiliser”. Sans syntaxe pas d'émotions durables. L'immortalité est une fonction de grammairien."
— Fernando Pessoa, Le Journal de l'Intranquillité (228)


 


 


 


"Trahit sua quemque voluptas. À chacun sa pente : à chacun aussi son but, son ambition si l’on veut, son goût le plus secret et son plus clair idéal. Le mien était enfermé dans ce mot de beauté, si difficile à définir en dépit des évidences des sens et des yeux. Je me sentais responsable de la beauté du monde. (…) Cet idéal, modeste en somme, serait assez souvent approché si les hommes mettaient à son service une partie de l’énergie qu’ils dépensent en travaux stupides ou féroces."


— Marguerite Yourcenar, Mémoire d'Hadrien,Tellus stabilita


 


 


 


"Isolement.
Être avec la terre, rien qu'avec la terre.
Ailleurs, tous les pièges de la pensée, toutes les fantaisies de l'imaginaire.
Connaître un monde débarrassé de la fiction, des bavardages et des commentaires.
Le rendez-vous radical."
— Kenneth White, Chronique orchestrée de l’île 4, Le manuscrit des Mascareignes in Le Passage Extérieur  


 


 


 

Interêts

poum poum pidou